Dans ce grenier…

… du château de Bousquet (Saint-Pierre-de-Trivisy), autrefois compartimenté en chambres, fut caché Robert Esquenazi, membre du commando OSS PAT parachuté sur Virgule le 6 août 1944, et blessé à la réception.

 

Grenier du château de Bousquet, 2018 – photo © Tristan D.

Robert [Esquenazi] est resté dans une chambre du grenier, surveillé par Jérémie le jardinier, jusqu’à la Libération de Castres. On a caché son uniforme, en cas de danger, il prétendait facilement qu’il était un ouvrier espagnol car il était cubain. Je montais tous les jours lui donner des nouvelles de la guerre.

 

Odile de Rouville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s