Les prisonniers allemands

Liste des prisonniers officiers allemands établie par le Hauptman Schneider (12ème sur la liste).

Recto : Elle comprend les officiers allemands (Deutsche Officiere) et les officiers géorgiens (Georgische Officiere) dont deux du Turkestan. Suit une liste des ordonnances de ces officiers. Les notes à la main (sur le recto) sont probablement du Lieutenant Honcourt (Pierre HOEPFFNER).

Recto de la liste des prisonniers allemands, établie par le 12ème sur la liste

Verso : Note écrite à la main et en allemand par le capitaine Schneider, adressée au Lieutenant Honcourt demandant qu’on lui donne son ordonnance, le sous officier Rolhardt.

Verso de la liste des prisonniers allemands : Note écrite à la main et en allemand par le capitaine Schneider, 12ème sur la liste

Elle se termine par ces mots : « Sie Waren très gentil zu uns ». « Vous avez été très gentil [en français, souligné] envers nous ».

Les prisonniers quitteront Vabre pour une captivité plus dure aux camps d’internement de Brens et de St-Sulpice, de sinistre mémoire pour les juifs et bien d’autres :

Liste des prisonniers allemands internés au camp de Saint-Sulpice

Liste de prisonniers allemands provenant des archives de la Zone A (Segonzac / Hugues) et transmise en 1999 par l’Amicale des Anciens du 12ème Dragons. Ces officiers ont quitté Vabre pour le camp de St-Sulpice dès le 26 août 1944. D’autres suivront le 10 septembre.

Après la Libération : Femmes allemandes internées à Vabre.

Liste avec emplois, date et lieux de naissance. Une page recto, papier pelure en français, sans doute écrite par notre secrétaire administratif François Harlant qui parle bien l’allemand.

Liste des femmes prisonnières

 

FORCES FRANÇAISES de l’INTÉRIEUR.
Département du TARN.
SECTEUR 10.
——————-

PRISONNIERS.   F E M M E S.
—————-

Noms  Prénoms Fonction Nationalité Date et lieu de naissance Formation à
laquelle elles
appartenaient
SCHILLI Berthe Croix-Rouge Allemande 13.12.93 OSTENBERG (Baden) Croix-Rouge
KREUL Marianne  »     «  «  21.9.19 OBERROUSAL (Saxe)  »     « 
PLEUGER Magder  »     «  «  16.6.21 HEUXTER (Westph.)  »     « 
ZIMMERMANN Anni  »     «  «  16.7.16 MUNICH (Bavière)  »     « 
UNIVERSAGT Marthe

née CONRAD

téléphoniste «  3.7.22 UPPERTHAL (Bar…) N.K. LEGION
PIERSKE née

WIENER Elisabeth

secrétaire «  20.11.21 MUNSTER (Westph.) LEGION G.G.
TAGESEN Liesbett interprète «  14.3.06 WOIRNEM (Osf. fr.)  »     « 
MARH Mina «  «  29.7.19 HOTIER (Roumanie)  »     « 
PETERSON Irène «  «  12.12.97 RIGA (Lith.) N.K. LEGION
THIER Wihelmine secrétaire «  19.3.20 MUNSTER H.V. STELLE
CONRAD Marguerite serveuse Française 28.11.05 METZ (Moselle) Femme de ménage
du Col. MARCHTS
CONRAD Odette sans emploi «  14.7.28 METZ   « 
CONRAD Roland  »     «  «  30.5.31  »     « 

A noter : Les femmes et deux adolescents (2 enfants ne sont pas indiqués sur cette liste) étaient internés dans la grande maison vide de l’Amiral Fuzier résidant à Mazamet. On peut remarquer qu’une femme roumaine et une autre lituanienne sont classées « allemandes » alors qu’une femme de Lorraine annexée et ses deux enfants ont bien été classés « française ».

Elles quitteront Vabre pour un autre lieu d’internement, comme les hommes, le 10 Septembre 1944. Nous n’avons pas de documents sur leur sort ultérieur.

Compte-rendu d’exécution du transfert de prisonniers allemands détenus à Vabre par le Capitaine Combes

 

FORCES FRANÇAISES DE L’INTÉRIEUR,
Département du Tarn,
Secteur 10.
—–

COMPTE-RENDU D’EXÉCUTION
=======================

Le Capitaine COMBES
Commandant le Secteur de Vabre
au
Colonel Commandant la Subdivision
à A L B I

Les prisonniers internés à Vabre, ont été dirigés le 10 courant sur leurs nouveaux cantonnements, soit :

4 Officiers Allemands sur St-Sulpice.
64 Sous-Off. et Soldats Allemands au Quartier Drouot à Castres.
2 Officiers et 15 Soldats Géorgiens au Cap. de la Vieille à Castres.
2 Femmes et 1 enfant Géorgien, au Quartier Fayolle à Castres (Colonel LUCAS).
11 Femmes et 2 enfants Allemands au Camp de Brens.

Ci-inclus, liste nominative et renseignements demandés sur tous ces prisonniers, par message téléphoné du 8 septembre 1944 à 18 heures.

Le Commandant du Secteur
Cne COMBES

Publicités