Les 3 viaducs

Le train est sur le pont du Bouissas, et va vers Castres

 

Le train est sur le pont des Labans, et va vers Vabre

Les trois viaducs du chemin de fer de Castres, cartes postales du début du siècle (la 1ère a été expédiée en 1907), clichés D. Mialhe.

Le lieu-dit « les trois viaducs » marque l’entrée du « petit train » de Castres sur le territoire du maquis. Au-dessus du confluent des rivières Agoût et Gijou, la voie ferrée bifurque à gauche vers Ferrières-Brassac et à droite vers Vabre-Lacaune. Faute de ponts, la route ici en construction n’était pas utilisable depuis Castres en 1944.

Le 1er (au fond) est le viaduc de Beaudecamy, le 2ème est celui du Bouissas, et le 3ème celui des Labans.

Cartes postales anciennes prises depuis les falaises de granit qui enserrent la rivière Gijou et le « petit-train » (visible sur les ponts).

Aucun allemand en uniforme n’a jamais emprunté notre « Tortillard » au-delà des trois viaducs qui marquaient l’entrée dans le secteur CFL 10 de la Résistance montagnarde.

 

Odile de Rouville

Publicités